Page 14 - FUCaM Liaisons n63

Basic HTML Version

14
FUCaM Liaisons N°63 - Décembre 2011
PIETER DE SMET, professeur, manager et
juge consulaire
Après son graduat en mar-
keting à la «Katho-Hantal
te Kortrijk», Pieter De Smet
arrive aux FUCaM en 1981.
Une candidature unique et
celui que ses copains du
Pavillon 6 appelaient genti-
ment «Le Flamin» décroche
en 1985 une licence en
sciences économiques appli-
quées, option GeCo. Dès le
15 septembre 1985, Pieter
retourne à sa chère Katho pour y assumer une chaire de
professeur de marketing à raison de 10 heures par semaine :
politique des prix, cours de technique des ventes, études de
faisabilité pour démarrer son entreprise...
Aujourd’hui, notre alumni est en plus responsable des stages
et des travaux de fin d’année, et aussi porte-parole du per-
sonnel auprès du Comité de Négociations. En 1989, Pieter
fonde une société coopérative, PIDESCO, dont les activités
principales sont le conseil, la formation et le coaching dans
le domaine commercial et la communication. Toute cette
consultance, il la diffuse aussi lors de conférences et dans
ses cinq livres. Depuis 2005, Pieter De Smet siège comme
juge consulaire au Tribunal de Commerce de Kortrijk. C'est un
bourreau… du travail, très attaché aux valeurs humaines de la
Flandre et de la Wallonie.
Franz Blancquaert, General Manager,
Sourcing Solid Fuels, ArcelorMittal
En 1985, Franz Blancquaert
décroche aux FUCaM son diplôme
d’ingénieur commercial et de
gestion. Il est ensuite engagé
chez Cockerill/Sambre, site de
Liège, comme adjoint au chef du
Département «Achats de Matières
premières». En 1990, il prend la
direction de ce département au
niveau international. En 1999,
Cockerill devient USINOR. Franz
Blanquaert est intégré dans l’équipe «Achat Matières pre-
mières», au titre de
General Manager
. En 2001, il reçoit pour
mission de se spécialiser dans les combustibles solides des-
tinés à la sidérurgie. En 2005, USINOR, ARBED et ACERALIA
se regroupent pour devenir ARCELOR. Notre alumni garde
les mêmes fonctions pour tout le groupe. En 2007, nouvelle
appellation : ARCELOR est racheté par l’indien Mittal. Franz
Blancquaert est chargé en tant que
General Manager
de tous
les
Sourcing Solid Fuels
au niveau mondial, sur les cinq conti-
nents. Mine de rien, cet alumni des FUCaM fera désormais
son marché de charbon et de coke dans le monde entier.
Malgré ce job de globe-trotteur, Franz Blancquaert reste
attaché à son terroir, la région de Charleroi, et à son folklore :
depuis 8 ans il «fait le gille à Haut Chapeau» au pays des
Tchats de Chapelle-lez-Herlaimont.
Marco Gaeta, un spécialiste des PME
Après des latin-maths au col-
lège Notre-Dame de Tournai,
où il a notamment reçu une
formation «humaniste», Marco
Gaeta, d’origine sicilienne,
prendra le chemin des FUCaM,
parce que cette Faculté catho-
lique est pour lui une suite
logique dans les études. Il
en sort en 1988 un diplôme
d’ingénieur commercial en poche. Le Crédit général de
Mons, un repère d’alumni «fucamiens», l’engage en 1990.
Après un an de formation, il travaille pendant dix ans comme
conseiller au service des PME. En 2000, Marco passe chez
Nagelmackers comme responsable crédit en support des
agences. En 2002, suite au rachat de Nagelmackers par Delta
Lloyd, il est amené à chapeauter les agences non franchisées:
son rôle est de manager des équipes de 4 à 5 personnes et
ce, de Mouscron à Charleroi. En 2007, il crée un groupe de
travail pour aider les PME de la Région Wallonie-Bruxelles à
démarrer. En 2009, Marco Gaeta abandonne le milieu ban-
caire pour réaliser le rêve de sa vie : créer sa PME. Pour ce
faire, il fait passer le magasin Blondez (sa belle-famille) sis à
la rue Royale à Tournai et spécialisé en produits pour salons
de coiffure, au statut de PME : produits et matériel, installation
de salons de coiffure, mais aussi coaching financier et tech-
nique, formations spécialisées… Marco Gaeta est décide-
ment depuis son passage aux FUCaM, un «accro» aux PME.
Bernard t’Kint,
Managing Director de Bu.S.I.
Après un baccalauréat pro-
fessionnalisant en informa-
tique à Bruxelles, Bernard
t’Kint de Roodenbeke
débarque aux FUCaM pour
y décrocher, en 1983, une
licence en Sciences éco-
nomiques appliquées. En
1984, ce sera un MBA à
Oxford et par la suite, en
1994, un 3
e
cycle auprès
de la
Solvay Business
School
. Sitôt son service militaire achevé, il entre en 1986
chez Rank & Xerox, où il se forme à la technique des ventes.
Entré en 1988 chez Ernst & Young, il en devient administrateur
et directeur en 1995, puis, élevé au grade d’associé en 1997.
En 2000, Ernst & Young vend sa branche «consulting» au
français Cap Gemini et Bernard t’Kint en devient un des direc-
teurs pour la Belgique. Mais depuis belle lurette, il se sent
une âme d’indépendant ! Au vu de toute l’expérience acquise
il décide de créer en 2001, son entreprise Bu.S.I. (
Business
& Systems Integration
). Dirigée par lui seul au départ, Bu.S.I
compte aujourd’hui 147 collaborateurs et engendre un chiffre
d’affaires de plus de 9,7 millions d’euros pour 4 secteurs
types d’activités :
IT Governance, Infrastructure Management,
Business & Application Management et le HR Sourcing &
Selection
. Bernard t’Kint est aussi très attaché à la culture
d’entreprise humaine, et sa devise est : «Soyons humble,
parce que rien n’est jamais acquis».