Page 8 - FUCaM Liaisons n63

Basic HTML Version

8
FUCaM Liaisons N°63 - Décembre 2011
Un
regard
neuf
sur le
Hainaut
Louvain
, revue de notoriété de l’UCL, propose,
dans son numéro de décembre 2011, un dos-
sier thématique consacré au Hainaut et notam-
ment les espoirs qui y renaissent en matière de
développement économique et culturel.
Ce dossier, coordonné par la Pr. Nathalie
Schiffino, a été élaboré avec l’aide de profes-
seurs et chercheurs appartenant à différents
sites et facultés de l’UCL. Y ont notamment
collaboré Jérémy Dagnies, Jean-Luc Depotte,
Sébastien Sakkas, Philippe Scieur, Pierre Tilly et
Bernard Wittevrongel.
Nous vous proposons d’en découvrir ici
quelques extraits. L’ensemble des textes sera
prochainement accessible en ligne, à l'adresse
www.uclouvain.be/revue-louvain.
Le Hainaut, une puissance industrielle en reconstruction
Recherche
Le bien-être
des seniors
sous la loupe
Enseignement
Curseur sur
la qualité du cursus
Culture
LN fm:
Louvain-la-Neuve
sous les ondes
décembre 2011
janvier 2012
190
B I MESTR I EL DE L’ UN I VERS I TÉ CATHOL I QUE DE LOUVA I N
Un regard
neuf sur
LE HAINAUT
par Pierre Tilly, chercheur à l’UCL
(Louvain School
of Management et Institute of Analysis of Change in
Contemporary and Historical Societies
- IACCHOS)
et chargé de cours invité à l’UCL Mons
[…] Les phases d’innovation basée sur une tech-
nologie industrielle régulièrement renouvelée et un
savoir-faire largement partagé de l’ingénieur à l’ou-
vrier constituent des éléments décisifs dans la phase
d’industrialisation de la Wallonie et du Hainaut.
On connait le rôle des grandes écoles d’ingénieurs
dans le développement duHainaut, comme la Faculté
polytechnique de Mons, et des universités montoises
telles que les FUCaM (créée à La Louvière en 1896) ou
la Faculté Warocqué d’économie et de gestion (fon-
dée en 1889), dans la formation des futurs managers.
Cette formation de haut niveau, dispensée selon
des modalités diverses, produit une élite sévère-
ment sélectionnée qui sera le moteur de l’industria-
lisation. Il ne faut pas oublier le remarquable tissu
d’écoles techniques disséminées de Charleroi (et
son Université du Travail fondée en 1903 par Paul
Pastur) à Mouscron, qui formera le personnel d’en-
cadrement spécialisé nécessaire à tel ou tel secteur.
Les instituts provinciaux d’arts et métiers ont éga-
lement contribué à cet apprentissage individuel et
collectif. Un autre aspect qui, pour être lié à celui
de la formation professionnelle, n’en est pas moins
distinct, est celui de la circulation de l’innovation.
Jouant un rôle tout aussi important, elle se fait tout
d’abord grâce à la transmission d’informations et la
mise en commun d’expériences.
[…]
Pendant deux siècles, le dynamisme innovateur a
été, en Europe du Nord-Ouest, l’un des principaux
moteurs de la croissance industrielle, léguant ainsi
aux régions concernées un héritage qu’il revenait
au siècle suivant de renouveler. C’est là l’immense
défi posé aux forces vives du Hainaut, confrontées
depuis les années soixante à une longue phase
de reconversion pour retrouver le chemin de l’ex-
pansion économique et sociale. Avec à la clé des
réussites durables dans la lignée de la période pré-
cédente mais aussi de grandes interrogations quant
à la place du Hainaut dans une économie tertiarisée
et mondialisée.
Cette longue expérience dans l’innovation et le
transfert de technologie accumulée durant l’indus-
trialisation constituent à coup sûr un élément de
réponse.