Version imprimable

15.02.11 : Le Sud est-il la femme du Nord?

Visionnez le reportage diffusé sur TELE MB (09.02.2011) http://www.telemb.be/content/view/7607/981/

Les étudiants des Facultés Universitaires Catholiques de Mons (FUCaM) en sciences politiques et ceux de la Haute Ecole Libre en Hainaut (HELHa) en arts et publicité se sont associés pour organiser une exposition d’affiches politiques sur le thème « Le Sud est-il la femme du Nord ? » qui met en évidence le double rapport nord/sud et hommes/femmes.  La date pour le vernissage de l’exposition, le 14 février (18 h), jour de la Saint-Valentin, n’est pas innocente.  

L’exposition sera visible du lundi 14 au 26 février (bâtiment des cours aux FUCaM) et du 28 février au 4 mars (bâtiment HELHa).  Adresse : campus FUCaM-HELHa, chaussée de Binche 151 à 7000 Mons.

Celle-ci propose une sélection d’affiches tirées de la 11e Triennale de l’affiche politique qui se tient actuellement au Mundaneum (Mons) et plusieurs affiches originales créées par des étudiants de la HEHLa.

Inspirés par le cours de séminaire d’actualité politique aux FUCaM, quelques étudiants – dont certains sont aujourd’hui en échange Erasmus – se sont rassemblés, à leur propre initiative,  pour lancer le projet en question.  Les étudiants de la section arts et publicité de la HEHLa, qui ont été associés, ont mené une réflexion graphique sur une thématique particulière des inégalités entre hommes et femmes : la lapidation.

Le résultat souligne la complémentarité entre les compétences académiques des uns et des autres : l’analyse politique pour les étudiants en sciences politiques et l’expression graphique de cette approche par les étudiants en publicité.

Sensibles aux inégalités existantes entre les pays du nord développés et les pays du sud, les étudiants ont choisi de mettre en parallèle la relation économique, mais aussi politique, entre les pays de l’OCDE et les pays en voie de développement (PED) et celle qui existe entre les hommes et les femmes.  

Le montant de l’aide budgétaire inférieur au service de la dette des PED, l’accroissement de la dette, la pauvreté … sont autant de sujets d’indignation. 

Dans le monde, encore trop peu de femmes disposent de droits ou, quand elles en ont, ne peuvent les exercer pleinement, sans contraintes.  Dans le monde occidental aussi, les droits des femmes ne sont toujours pas égaux à ceux des hommes. 

Etudes

Activité d'information


Dernière publication


  • FUCaM Liaisons n°63

Mons 2015


  • Mons 2015 : pour l'UCL Mons aussi, c’est capital !